Point d’amure : Point bas avant d’une voile. plaque permettant de fermer une écoutille (panneau de cale) ; par extension, l’ensemble de l’écoutille et de sa fermeture ; Pantoire : solide cordage, terminé par un œillet ou une poulie, et dont l’autre extrémité est fixe. Corps-mort: dalle de béton posée au fond de l’eau et qui est reliée par une chaîne à une bouée appelée coffre, afin que les bateaux … Il a dû parvenir au port d’Ormuz en Perse au printemps 1293. ou pigoulier : pêcheur spécialisé dans la récolte des. lifeboat. Un bateau (pour le transport fluvial) A road. On a souvent cette image, véhiculée à cause du Rôleplay, d'un équipage d'une dizaine de membre, où le bateau avancerait presque seul, et où chacun a son mot à dire. Pirate : Bandit des mers, c’est un hors-la-loi Corsaire : Capitaine d’un bateau autorisé par son gouvernement à attaquer en temps de guerre Capucine : renfort entre le bordé et le pont. Maille d'étalingure : maille d'accrochage de la chaîne au fond du puits. s'amariner : se faire aux mouvements du navire en mer sans que les nausées ou le mal de mer n'apparaissent ; former des personnes aux métiers de la mer ; prendre possession d'un navire en y déplaçant une partie de son équipage. Brigadier : matelot positionné sur l'avant d'une embarcation dont le rôle est de guider l'accostage. Nager : faire avancer une embarcation à la rame. Banc d'étambrai : banc supplémentaire qui sert à maintenir le. Demi-coque : modèle réduit en bois de la moitié d’une coque de navire ; appréciées par les collectionneurs. Chaumard : Accastillage, fixé sur le pont ou l’on passe les amarres au moment d’amarrer. cette semaine, c’est l’abandon de Vincent Riou qui nous marque tous ( Après l’abandon de Tanguy de Lamotte , mais pas eu le temps de faire une fiche …je pense que je la ferai tout de même ) Yawl : Le Yawl a deux mats. 4.41 sur 5 , note basée sur 1312 évaluations TRUSTED SHOPS. Apiquer : hisser une des extrémités d'une. la cuisine. A bord, chacun a son rôle, capitaine, patron, bosco, gabier … Autant de noms, qui varient selon les bateaux: de pêche, de commerce, de l’Etat ou de plaisance. Résultat de la vitesse du navire et du vent vrai. Allure : Angle du bateau par rapport au vent. Rappel : Action de l’équipage qui consiste à se mettre du côté du vent afin d’augmenter le poids et limiter la gîte. Mâchoire de bôme : fourche à l'extrémité d'une bôme et qui prend appui sur le mât. piquer l’heure : sonner l’heure à la cloche ; conseiller du commandant d'un navire qui entre ou sort d'un port ou encore qui navigue dans une voie maritime difficile ; Pilotin : élève officier de la marine marchande. Capot : capuchon de toile ou panneau léger qui protège certains objets de l'air, des chocs, ou de la pluie et des embruns. Commettage : action qui consiste à créer le cordage, en enroulant ensemble et sur eux-mêmes plusieurs brins (. serveur sur un bateau. Liste vocabulaire espagnol: Voyager en bateau. Vous pouvez écouter tout le vocabulaire anglais contenu sur cette page. Grain : Vent-fort et de courtée durée, accompagné de grêle ou de pluie. Jauge : mesure des caractéristiques d'un navire. Hanche : partie de l’arrière d'un bâtiment qui est entre la poupe et les, Herpe : pièce de bois recourbée soutenant la. échouer : pour un bateau, toucher le fond de l'eau par accident. Aiguilleter : assembler deux cordages à l'aide d'un petit, Allonges d'écubier : allonges placées de part et d'autre des, Allonges de poupe ou de tableau : pièces de bois verticales formant la charpente du, Amarinage : période d'adaptation du corps humain avant que ne disparaisse le. Chantier naval : endroit où sont construits des navires et bateaux. Panne (en panne) : disposition des voiles pour que le navire reste sur place. Carguer : plier, retrousser les voiles contre leurs. petite ancre qui a quatre ou cinq branches recourbées, pour les petites embarcations ; instrument de fer à plusieurs pointes recourbées dont on se sert pour faciliter l’, Gros cul : appellation familière en usage dans la première moitié du. pièce de plomb ou de bois garni de feutre ou d'étoupe suiffée, servant à aveugler une voie d'eau dans une coque, provoquée par un boulet ayant frappé sous la ligne de flottaison ; bande de fer clouée, rivée ou soudée transversalement sur une porte pour la soutenir sur le gond ; Pinoche : petite cheville permettant d’obturer une petite voie d’eau. Amener : abaisser, descendre à l'aide d'un cordage, une voile, les couleurs, une embarcation, etc. Les mâts sont de tailles identiques ou bien le mât d’avant (mât de misaine) est plus petit que le mât principal. Pour les termes spécifiques à la voile, voir le lexique de la navigation à voile et pour les expressions, voir les expressions de marins. Drisse : Cordage permettant de hisser la voile. Spi asymétrique : Spi de forme triangulaire et arrondi mais moins creux qu’un spi symétrique. Royale : surnom de la marine nationale française. Mettre l'équipage à la bande : l'aligner sur le pont pour saluer un navire ou une personnalité. Compas. prolongement du fond d'une embarcation à fond plat sur l'avant avec une courbure vers le haut, lui permettant d'aborder frontalement une berge ou un quai en pente ; Ligne d'eau : ligne représentant une coupe de la carène par un plan horizontal (voir, Ligne de mouillage : ensemble du matériel permettant de mouiller : ancre, chaîne, bosses…. Piano : Endroit où les bouts reviennent. Lexique de la voile et des bateaux. Sole : fond, pour un bateau à fond plat. Il peut être électrique ou manuel. Vent debout : Quand le vent arrive face à l’étrave du bateau. Le piano est composé de taquet coinceur permettant de bloquer le bout en tension. Sep de drisse : palan servant à hisser les. Courbe d'étrave, courbe d'étambot : pièce de renfort à la jonction de l'. 2. Œillet : trou, dont le pourtour est renforcé, dans une voile pour y passer un cordage. durée du temps pendant laquelle une fraction de l'équipage alterne avec l'autre ; décharge complète de toute l'artillerie qui est sur un même côté d'un navire de guerre ; sortie en ville des marins, généralement lors d'une escale. Rôle d'équipage sur un bateau pirate ... Sous les ordres du maitre d’équipage et quelques soient les conditions, ils sont suspendus à plus de 30 mètres dans le gréement et sur le marchepied de vergue afin de carguer la voile. longueur de chaîne disposée sur le pont en préparation du mouillage ; Bordache : élève de l'école navale (ne pas confondre avec. lampe de verre suspendue au-dessus du compas, pour éclairer le timonier pendant la nuit. par extension, action par laquelle un voilier se rapproche du lit du vent ; Long cours : navigation en haute mer, sur de longues distances. gilet de sauvetage. Raguer (ragage ou ragure) : user (usure) par frottement. Laize : largeur de bande de tissu de voile. Étai. Patte d'oie (mouiller en) : Par gros temps, jeter trois. Hublot : petite ouverture vitrée ou non, percée dans la muraille d'un bateau, pour donner du jour et de l'air. Utilisée aux allures portantes. ship's staff. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. fixation de l'extrémité d'un câble, d'une chaîne sur l'organeau d'une ancre ; fixation de l'autre extrémité dans la cale ou le puits à chaînes. (sous-marin) réservoirs situés à l'extérieur de la coque, qui contiennent de l'air ou de l'eau pour régler l'immersion du sous-marin. Le rôle du capitaine, ou skipper, est de gérer et définir les missions des différents équipiers. Deferler (voile) : déployer les voiles (contraire de. Bâbord amure : Lorsque le vent arrive par bâbord dans le bateau. Canonnier : marin qui est chargé de servir une pièce d'artillerie. Étai : Élément du gréement dormant. Balcon : rambarde métallique ou en bois, située à l'avant ou à l'arrière d'un voilier. Grans Coincer la bulle ou buller : expression d'argot signifiant "ne rien faire". Barrot : poutre transversale de la charpente d'un bateau allant d'un bord à l'autre placé en haut d'un couple pour soutenir le pont. Banc de nage : banc où s'assoie un rameur. espace entre les nœuds d'un filet de pêche. Action de mettre une voile parallèle au vent, pour qu'elle ne se gonfle pas ; Par extension, ralinguer se dit d'une voile qui claque au vent sans se remplir. Des avantages, des points, des bons d’achats etc… inscrivez-vous dès maintenant pour en profiter ! Pataras : Cable reliant la tête de mât à l’arrière du navire. Vocabulaire du TEMPS Fiche 1 Elle est aussi la hauteur de la voile. L'expression n'est pas spécifique au domaine maritime, elle est attribuée aux artilleurs à qui l'on demandait de régler les niveaux à bulle des pièces d'artillerie, une fois la bulle "coincée" entre les deux repères il n'y avait plus qu'à attendre. Verloquet : cordage permettant de guider une charge suspendue pendant son déplacement. Pour terminer, voici quelques mots de vocabulaire qui pourront vous aider à décrypter les annonces ainsi qu’à converser avec votre futur capitaine. pour les termes anciens, les différents ouvrages d'archéologie navale de 'Jean Boudriot', dont. ... grande voile lancée tout à l'avant du bateau en sus du génois ou du grand foc pour augmenter la … Fesse : pour un voilier, partie arrière de la coque qui s'arrondit en s'élevant au-dessus de la flottaison. Soute : réduit ménagé dans les étages inférieurs d’un navire et qui sert de magasin. Erse : boucle de cordage fermée par une épissure. lâcher, larguer un câble, une chaîne, une sonde…. Jaumière : ouverture dans la voûte d'un navire pour le passage de la mèche du gouvernail. Archipompe : enclos rectangulaire destiné à préserver les pompes des chocs et à pouvoir les visiter. Accoster : positionner un navire le long d'un quai ou d'un autre navire à couple. Chef de nage : sur une embarcation, rameur placé à l'arrière, sur lequel les autres rameurs synchronisent leur. Tribord amure : Lorsque le vent arrive par tribord dans le bateau. Ton d'un mât : partie supérieure du mât. Démâter : démontage ou perte accidentelle de tout ou partie de la mâture. watch leader. Vous êtes à présent sur le bateau, avec l’équipage. Banc de roche ou de corail formant un bas-fond. demi-futaille à un seul fond, en forme de baquet, qui sert à divers usages ; abri de navigation au sommet d'un kiosque de sous-marin en surface ou d'un voilier où se fait la veille. Ne pas confondre avec, Astragale : cercle de métal ceinturant divers points sur un ancien canon, utilisé pour le renfort et l'ornement, Avitailler : approvisionner en vivres et en. à colmater les interstices entre les planches pour rendre étanche la coque d'un bateau en bois ; résidus de chiffons servant à éponger. Bout : Mot employé pour remplacer « corde ». (vieux) la Méditerranée, par opposition à l’Océan (. Boussole marine, instrument magnétique gradué en degrés par rapport au Nord. Enfourner : Enfoncer l’avant du bateau sous l’eau. Voir timonier . Dériver : s'éloigner de sa direction, en parlant d'un bateau, sous la poussée du vent ou sous l'action d'un courant. exercice d'évacuation sur un bateau de croisière. int.) Pouillouse : vieux terme de marine désignant la. cordage qui soutient la partie mobile du palan ; qualité de la toile à voile (ou des matelots). 13450 France plateforme en bois, à l’avant d’un navire ; Pouliage : ensemble de toutes les poulies du, Poupée : tambour d’un treuil ou d’un. Synonymes : couler, faire naufrage. Newsletter Toute l’actualité Orangemarine, En cliquant sur "M'inscrire" j'accepte la politique de confidentialité d'Orangemarine et de recevoir la Newsletter, Orangemarine - Nos bureaux prolongement de la muraille au-dessus du pont, formant un garde-corps ; ensemble de pavillons servant à effectuer des signaux ; Peau de bouc : cahier de punitions dans la marine nationale tenu par le. petit bassin fermé par un filet retenant le poisson quand la mer se retire ; support vertical planté en alignement et aménagé pour la culture des. Dame de nage : petite fourche pivotante servant à guider un aviron. Gatte : bac pour récupérer l'eau d'une chaîne d'ancre, ou les fuites d'huile ou d'eau sous les moteurs. sombrer : pour un bateau, s'enfoncer dans la mer. Œillet : Petit trou en forme d’œil situé dans une voile.il permet de faire passer un bout pour prendre un ris par exemple. C’est simple, c’est moi le capitaine, le chef ! Il va falloir répartir les rôles et définir le nom de chacun. Étarquer : Border brusquement et fortement un bout. Bien évidemment, il … Une fusée spatiale. Bordure : Bord inférieur d'une voile entre le. A riverboat. tous les équipements d'un navire utiles à sa navigation: Araignée : cordage tissé en patte d'oie permettant de maintenir solidement un équipement, comme un, Arborer : hisser pour le montrer, par exemple un. Génope : cordage entouré serré autour d'un autre cordage, pour l'empêcher de glisser. Être sous le vent : Côté opposé du bateau ou il y a du vent. Traversin : pièce de bois posée en travers d’une charpente de bâtiment. après lavage à grande eau, frotter avec une brique à pont (pierre en grès fin) pour blanchir le pont et le bordage ; par extension, parcourir dans tous les sens (briquer la mer). Paumoyer : haler un cordage ou une voile à deux mains (il passe d’une paume à l’autre). Attention, il faut apprendre le vocabulaire de la piraterie pour jacter comme cette équipage de femmes pirates impitoyables ! Œil : boucle à l’extrémité d’un cordage, en l’. Longueur hors tout : La plus grande longueur du bateau, avec ls parties externes à la coque. Bôme : Grand espar horizontal sur lequel est attachée la grand-voile en bas. Natte : élément de protection qu'on place dans la mâture et dans le gréement pour le garantir du frottement. Le génois a généralement une surface plus grande que la grand-voile. Serre : poutre longitudinale pour raidir une muraille ou une cloison. pont surélevé d'un navire à l'avant ou l'arrière. Filière : câble tendu traversant des potelets qui sert de garde corps. se dit aussi à la rencontre de deux vaisseaux lorsqu'ils demandent le qui vive ; se haler au vent : se dit d'un navire qui veut se mettre en position de recevoir le vent avant la terre ou un autre navire. La dernière modification de cette page a été faite le 22 décembre 2020 à 00:10. Renverse : moment où le courant change de direction. Encalminé : situation d'un bateau à voile immobile faute de vent ou à l’abri dans un havre. Trinquette : Voile qui reste toujours à poste sur les voiliers de courses. Tout le vocabulaire pour comprendre le nautisme et la pratique de la voile. Jambe-de-chien : nœud permettant de raccourcir un cordage sous tension, sans le couper. Vent apparent : Vent relatif. Roulis : Mouvement transversal du bateau. Puits de dérive : caisson à travers lequel on peut manœuvrer l’aileron de dérive. ... Action pour l'équipage de se positionner du côté inverse de la gîte pour rétablir l'assiette du bateau. grade de sous-officier dans la Marine Nationale ; Manifeste : récapitulatif détaillé de toutes les marchandises de la cargaison. Border une voile : Tirer sur l’écoute de la voile pour la tendre au mieux. Un nœud correspond à un mille marins par heure, soit 1.852Km/H. Taille-mer : partie terminale de l’étrave d’un bâtiment. Heuse : piston en bois d'une pompe affectant la forme d'une boîte cylindrique, percée dans sa hauteur, et garnie d'une soupape qui laisse à l'eau un passage lorsqu'elle monte dans le corps de la pompe. Palan : Ensemble de cordage et poulies permettant de démultiplier les efforts. Au vent :  Côté du bateau se trouvant face au vent. tirer ou serrer fortement une amarre, un nœud, les tours de cordage qui lient ensemble plusieurs objets ; souquer sur les avirons : faire force de rames. Roulis : Mouvement transversal du bateau. Profitez et faites Profiter : Recevez 300 points à chaque filleul qui commande ! Vibord : grosse planche posée de chant, qui borde et embrasse le pont supérieur d’un vaisseau. Carré des officiers : salle rectangulaire qui sert de cercle aux officiers d'un navire ; Centre de dérive : centre de gravité de la surface latérale de la carène. Glossaire Maritime, phrases et expressions anglais français pour les ordres de barre Frapper : attacher, amarrer temporairement un cordage. pavillon national (hissé à l'arrière ou à la corne d'un navire) indiquant à quelle nation appartient le bâtiment ; drapeau du pays où est immatriculé un bateau. Le mat arrière (mât d’artimon) est plus petit que le mat d’avant. Sloop : Voilier avec un seul mât. équipier. dispositif flottant, généralement en forme d'anneau ou de fer à cheval, pour le sauvetage de naufragés ; flotteur de repérage de plongeurs, d'un objet ou d'un danger immergé. (marine marchande) personne qui tient la barre ; (marine militaire) personne chargée des communications et des informations maritimes (pavillons, cartes...). Permet de maintenir le mat dans sa position vertical. Table steward. Il vous suffit de cliquer dessus pour l'entendre. Il y a : 1. Barre : Manche franc, à roue ou relié au safran : permet au barreur de diriger le bateau. Ligne de flottaison : Ligne de contact et délimitation avec l’eau. mémorandum qui permettait à l'homme de quart ou au. Talon : extrémité arrière de la quille, au bas de l’. Affût : châssis formé d'une structure en bois équipée de roues, supportant le fût d'un canon. Sur le chariot il y’a le palan d’écoute de grand-voile accroché. Affiche vocabulaire du bateau Je posterai aussi une fois par semaine , une fiche de lecture autour du Vendée Globe sur des événements importants. Parce qu’il se compose par le vocabulaire dédié à la navigation, a la pêche, au sport, à l’environnement ou au tourisme, le lexique de la mer se veut particulièrement riche. Bastaque. Ris : dispositif de petits cordages, disposés en bande sur une voile, permettant de réduire la surface des voiles par intervalles, quand le vent forcit ou dans le mauvais temps ; Rocambeau : anneau métallique entourant un mât et possédant un croc, pour faire coulisser une voile ou une vergue. Coinceur : Mâchoire permettant de coincer le bout, la drisse ou l’écoute en tension. Corps-mort : Bloc ou est reliée une bouée via une chaine permettant le mouillage d’un bateau. Qui est qui dans un équipage d’un bateau pirate ? Le texte franco-italien a été rédigé en 1298, la version française vers 1310-13111. Intrados : côté d'une voile placé face au vent (face concave). Désarmer : débarquer l'armement d'un bateau qui ne doit plus prendre la mer (temporairement ou définitivement). Guindant : Bord de la voile situé au vent. Un conducteur de voiture de course. Serre gouttière : membrure longitudinale à la jointure du pont et du bordé, au-dessus du pont. Contre-quille : renfort appliqué le long de la quille. Cunningham : Réglage situé sur le point d’maure de la voile, permettant de plus ou moins creuser la voile. Fourrure : protection d'un câble en l'entourant d'un filin. Liure : lien formé de plusieurs tours de corde qui lient deux pièces de bois ensemble (liure de beaupré). Le vocabulaire des filous des mers est imagé et amusant et beaucoup des expressions de cette époque sont, aujourd'hui encore, utilisées, dans leur sens de l'époque. Il est très efficace au vent arrière grâce à sa forme arrondie. partie arrière d'une embarcation où s'installent les officiers ou passagers. Lorsqu'un navire présente plusieurs focs : Sur les voiliers bermudiens modernes : le foc désigne aussi une voile de surface intermédiaire entre le, Voile de Fortune (ou Tréou) : voile carrée utilisée uniquement par mauvais temps, qui équipait les. Hissez-haut matelots : voici notre sélection de mots et expressions dédiés à l’univers marin. Canal des anguillers (ou des anguillères) : orifice percé dans les membrures permettant l'écoulement de l'eau dans les fonds d'un bateau. chef de quart. Timon : longue pièce de bois attachée au gouvernail d’un navire et qui sert à le mouvoir. Hale à bord : cordage permettant de ramener à bord une voile ou un objet. Être au vent : Côté du bateau ou le vent arrive. Le mât d’artimon est situé derrière le safran. lifejacket. une croisière : un voyage en bateau. Tiers : subdivision de l’équipage d’un navire de guerre (1/3 de l’équipage). Taquet : Accastillage permettant de bloquer un cordage. Ce glossaire maritime liste les principaux termes techniques utilisés par le monde maritime et les marins. fraction de temps pendant laquelle une équipe est de service ; subdivision de l’équipage d’un navire de guerre (1/4 de l’équipage) ; dans d’autre pays : officier ou sous-officier chargé de l’intendance. Palanquer : déplacer à l’aide d’un palan. réa : partie mobile d’une poulie , ou s’enroule le bout. Éloigner la voile de l’axe du bateau. avant d'un navire, dans les expressions bout à terre, bout au vent, vent de bout ; Brague : gros cordage destinée à bloquer le recul d'un canon, à retenir de chaque coté un gouvernail sans en affecter le mouvement, ou à manœuvrer le lancement d'un navire depuis l'étrave. Cockpit : Endroit situé à l’arrière du voilier, où se trouvent la barre et les principales manouvres (winch, piano). Pomme de mât : pièce sphérique qui termine l’extrémité supérieure d’un, (vieux) l’Océan, par opposition à la Méditerranée (. Abattre : Manœuvre à la barre servant à s’écarter du vent. Drosser : entraîner à la côte (drosser par le vent). Barbotin : Couronne à empreintes du guideau ou du cabestan sur laquelle les maillons d'une chaîne viennent s'engrener successivement. Baraterie : acte volontaire du capitaine ou de l'équipage d'un navire pour porter préjudice à l'. Presse-étoupe : joint d’étanchéité autour d’un arbre d’hélice ou de la mèche de gouvernail. Poste : partie intérieure du navire, à l’avant, servant de logement pour l’équipage et de stockage divers. Batterie : double rangée de canons et, par extension, entreponts les contenant. Larguer : lâcher ou détendre un cordage. Hauban. Bague : anneau fixé sur une voile et coulissant sur la draille. Chouquet : gros billot de bois servant à joindre un mât inférieur au mât supérieur qui en forme le prolongement. Voûte : prolongement de la coque à l’arrière du bateau. 5. Charpente : Assemblage de pièces de bois ou de métal servant d'ossature à la construction d'un bateau (la. A rocketship. Safran : Partie immergée et pivotante du gouvernail permettant d’orienter le bateau. Gwendal JAFFRY, Claude BAS, Yves GAUBERT, Michel PHILLIPE, HIRSCH Nathalie, HOFFMAN Joël, HONTARREDE Michel, Liens externes (dictionnaires avec ressources lexicologiques approfondies), Compagnie néerlandaise des Indes orientales, Liste de dictionnaires maritime et de la navigatio, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Glossaire_maritime&oldid=177899230, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, à l'origine, manutention à l'embarquement et au débarquement à l'aide de. Il peut être de deux manières, symétrique et asymétrique. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. Navalais : élève de l'ex-école de santé navale de Bordeaux. Choquer une voile : Relâcher l’écoute de voile et la voile s’ouvrira. Étambrai : trou par lequel le mât pénètre dans le pont. Un vocabulaire très riche lié au tourisme, à l’aventure, à la géographie et au transport. Je posterai aussi une fois par semaine , une fiche de lecture autour du Vendée Globe sur des événements importants. Coffre : bouée, reliée au corps-mort, pour amarrer un bateau. Vocabulaire du VENT Fiche 1; Fiche 2. Sillage : Trainée laissé par le bateau sur l’eau lorsqu’il avance. Sur terre, en mer ou dans les airs, le lexique du voyage nous invite à la découverte et à la contemplation. Responsable d'une bordée. Cuisinier sur un bateau moderne ou traditionnel ; Coque-nue : affrètement d'un navire sans équipage. Le gréement dormant, ce sont les parties fixes : le mât, la bôme et les câbles suivants : 1. Davier : Pièce d’accastillage située à l’avant du bateau. Une piste (d’aéroport) A seat belt. Raban : cordon ou tresse servant à serrer une voile sur une vergue. Le spi peut aussi être réglé en hauteur. Echouement : Toucher le fond, par accident. Vocabulaire du MER Fiche 1; Fiche 2. tout passage pratiqué entre des soutes, dans le sens de la longueur d'un bâtiment non ponté ; long couloir à l'intérieur d'un navire. caisson cloisonné où l'on place les hamacs de l'équipage. Batayolle : ensemble formé des chandeliers et des filières. (en orange)Retiens le mât latéralement. Gal-… Marocain (ou maroquin) : cordage tendu entre le haut du, surnom donné aux militaires des Troupes de Marine (à ne pas confondre avec les, Martingale : cordage maintenant par-dessous le bout-dehors de, Massif : structure supérieure d'un sous-marin (, Massif d'étambot : pièce de renfort à la liaison de la. Dictionnaire maritime pour la navigation et la manœuvre anglais français. : se déformer, plier, se fendre, se briser sous l'effort en parlant d'un mât ou d'une vergue (ex : le mât de beaupré a consenti). Câble : lien métallique, d'une certaine section, tressé avec des fils torsadés entre eux. Mèche de gouvernail : axe de rotation vertical du, Métacentre : point caractéristique d'une flottaison, si le centre de gravité se trouve plus haut que le métacentre, le navire est instable et chavire (voir, Minot : Sorte de bout-dehors servant à porter l'amure de. 3. Barreur : membre de l'équipage qui tient la barre, qui maintient le bateau dans la direction souhaitée. skipper. action de gouverner, de conduire un bateau, de régler ses mouvements, de le faire évoluer soit pour la route, soit pour le combat ; Margouillet : anneau en bois à gorge, entouré d'un cordage (la queue), servant de conduit à un cordage. Echouage : Manoeuvre de l'équipage qui fait intentionnellement toucher le fond à son bateau. Contacter notre service de vente, Orangemarine Passe-coque : trou dans la coque, tuyau ayant accès à la mer. Il n’est utile qu’entre le petit et grand largue (100-160° au vent). barge, généralement ancrée dans un port mais qui peut être automotrice ; Porte-haubans : partie du navire où sont fixés les. Point d’écoute : Point bas arrière d’une voile qui permet de la border. Marin (adjectif) : se dit d'un navire qui tient bien la. Le butin désigne ordinairement un trésor obtenu par des moyens peu recommandables. Winch : Équipement fixe placé au plus proche du cockpit permettant de démultiplier la traction de l’équipier sur la bordure de la voile. Génois : Voile d’avant aussi appelé. Affiche vocabulaire du bateau . Gennaker : Voile d’avant entre le génois et le spi asymétrique. Croc à émerillon : crochet muni d'une fermeture à ressort. Décapeler : ôter de la tête d'un mât ou du bout d'une vergue tous les cordages qu'on y avait capelés. Bas-fond : où la profondeur est suffisante pour naviguer sans risque d'échouement (contraire de haut-fond). Équipet : petite étagère fixée contre les murailles intérieures du bateau. Empanner : Changer de direction dos au vent. Crash-box. Voici la liste pratique et complète des mots de vocabulaire maritime et de la navigation en espagnol. Le gréementc’est l’ensemble des éléments permettant de faire avancer le bateau à la voile. Une voie ferrée. Jambette : prolongement des membres au-dessus du pont pour maintenir le pavoi. Chariot de grand-voile : Chariot qui coulisse sur le rail d’écoute. Bauquière : ceinture intérieure reliant les membrures, au niveau du pont (voir, Bigue : mât articulé servant à élever des charges sur le pont d'un navire ou sur un quai, manœuvré par l'intermédiaire d'un. superstructure peu élevée sur un bateau ; désigne plus spécifiquement un pont surélevé sur l'avant (le pendant de la. Longrine : terme générique pour désigner une partie longitudinale. Étalinguer : fixer l'ancre sur sa chaîne. Point de drisse : Point haut d’une voile, qui permet de la hisser. Vocabulaire Anglais (animations en croisière - croisière fluviale et en mer) ... l'équipage. Entremise : élément de raccordement entre deux pièces de charpente. dispositif optique binoculaire grossissant. Je ne vous apprendrais rien en disant que l'équipage pirate est le centre névralgique de toute la réputation et la grandeur des excursions illégales. Cockpit: espace ouvert à l’arrière du bateau où se tiennent le barreur et la majeure partie de l’équipage. A railway. Sous le vent : Partie du bateau se trouvant du côté du vent. Une rangée. Pour être bien compris, il faut savoir s'exprimer. Emménagements : agencements des parties habitables d'un navire pour l'équipage ou les passagers. Tangage : Mouvement longitudinal d’un bateau. La voile flotte donc dans le vent. Pièce le plus souvent en mousse rapportée à la coque et servant de pare-choc. Terme proscrit du vocabulaire maritime, à une seule exception près: la corde de la cloche. (en bleu) Retiens le mat vers l’avant. Pataras. Ancre : Équipement permettant d’immobiliser un bateau, en la mouillant au fond. Près : Allure permettant de remonter au vent. grosse lanterne présente à l'arrière de vieux gréements ; feux qu'on allume durant la nuit sur des tours, à l'entrée des ports et le long des plages, pour indiquer aux bâtiments la route qu'ils doivent tenir ; Fargue : planche posée de champs pour empêcher l'eau de pénétrer par une ouverture ou par-dessus le.