En terme de répartition, mon banquier m’a suggéré de partir sur une sci détenu a 100% par la SASU La Société par Actions Simplifiées (SAS) offre notamment une grande souplesse et certains avantages fiscaux. Elle peut choisir d’investir : La Société Civile Immobilière (SCI) ... Dans une SAS, les associés ... En clair, elle ne peut pas entrer en bourse, à moins de se transformer en SA. Je vous remercie d’avance pour vos retours. Est-ce le souci unique dans le montage, car effectivement licite? L’impôt sur la fortune immobilière : 3 points pour éviter de le payer ! Pour constituer une SAS, il faut être au moins deux associés. L’investissement dans l’immobilier suscite d’innombrables questions et l’accompagnement d’un professionnel est utile : est-il plus intéressant d’investir dans des biens à usage d’habitation ou dans des biens à usage professionnel ? Selon mon interprétation et pour résumer : la SASU décide d’investir à 1/3 dans la SCI. J’avoue que je me pose des questions sur cette structure, qui me semble un peu « risqué » non ? Oui, dans certains cas. Vous pouvez créer par exemple : une SARL immobilière ; une SAS immobilière. Dans mon ancienne boîte mon patron avait monté une SCI en son nom propre pour acquérir un bien qu’il louait à sa SASU. Mais attention, l’option est irrévocable. Pourquoi la choisir ? Bien distinguer l’immobilier d’entreprise, d’investissement et familial. Lorsque l’on vous dit société pour investir dans l’immobilier, vous répondez SCI ! Si l’actif de votre SARL se compose d’un ou plusieurs éléments immobiliers alors cette solution peut vous convenir. Bien distinguer l’immobilier d’entreprise, d’investissement et familial. La plupart du temps, ce sont des personnes physiques qui sont associées au sein des SCI. Mais s’il compte financer l’acquisition du logement placé dans la SCI en faisant appel, en totalité ou en partie, à des biens communs, votre consentement est requis. Conclusion. Cela dépend d’un nombre considérable de facteurs. De cette manière les deux patrimoines - immobiliers et activités de la SASU - seraient indépendants. Le plus souvent créée dans Néanmoins, d’autres solutions existent. Réflexion sur l’opportunité d’investir dans l’immobilier. Si oui j’ai tout prévu pour le gérer et sauf énorme accident. Dans les deux cas si c’est possible de transférer de l’argent de la sasu vers la sci cet apport d’argent est il déductible du résultat de la SASU? Votre SARL aura donc des parts dans la SCI et vous le reste. En parade, on peut utiliser une SCI elle même démembrée (Pierre NP, et la holding de Pierre US sur la SCI, à un pouillème pour conserver 2 associés pleins et entiers) Mais on reporte la question du demembrement sur la SCI : créer une sci démembrée ab initio est "dans la zone grise", démembrer a posteriori reste possible, mais ca peut passer pour une optimisation fiscale … Créer une SAS immobilier, c’est possible. Ma SASU n’est pas une holding : mais bien gérée(s), l’une n’exposera pas l’autre, effectivement je n’ai pas détaillé cela dans mon post, et cela aurait été difficile (pas évident de faire un post trop long - le post à vocation à être concis, quoique…) et cela sera le cas. Une société associée dans une SCI ? si je le laisse le tout dans la SAUS bah la 2ème je vais payer en encore beaucoup plus d’IS (cumul de 2 ans de CA) d’où l’idée entre autre d’investir dans l’immobilier. Les associés ne doivent pas pratiquer une activité de commerçant. Ainsi, on parle de personne morale. Je suis à peu près dans le même cas du poster de sujet que je remercie d’ailleurs, Je m’explique j’ai une SASU (IS) en informatique depuis 8 mois c’est ma 1ère année je ne rémunère pas car j’ai choisi de le maintien des ARE pendant 24 mois, cela me permet de soigner la trésorerie et pouvoir faire des investissements et justement il commence à y avoir de belles sommes donc je réfléchis à comment optimiser ma fiscalité et je suis tout nouveau. Vous pouvez en effet associer votre SARL à votre SCI. Qu'il s'agisse d'une SARL (Société A Responsabilité Limitée), d'une SA (Société Anonyme) ou encore d'une SCI (Société Civile Immobilière), toute société ne peut être constituée que par un ou plusieurs associés qui décident de mettre en commun des apports. Par exemple des parents veulent procurer un revenu à leur enfant étudiant autrement qu'en lui versant une pension alimentaire. Faut-il investir à titre personnel ou créer une SCI?… (Il semble que je ne puisse pas vous envoyer de MP, sinon je l’aurai déjà fait). Dans une SCI, il faut au minimum deux associés. En effet, le montage est quasiment bouclé, je ne voyais pas de soucis là-dessus et pensais avoir le montage idéal, mais ma comptable m’a soulevé des doutes… Voilà, si vous pouvez m’aider…. Comment accroitre le patrimoine immobilier d’un chef d’entreprise ? Si votre associé est ressortissant d’un pays hors Union Européenne, il peut être librement associé d'une SCI, à condition que sa loi nationale ne le lui interdise pas. Ce dernier doit être destiné à la revente dans l’objectif de faire du profit. J’aimerais bien avoir aussi avoir des réponses là-dessus. La Société par Actions Simplifiée permet d’acheter et de gérer de l’immobilier. Vous souhaitez être infaillible au sujet de la compta ? Ce qui permet séparer les deux activités. Dans ce cas de figure, elle est soumise aux obligations comptables précisées à l’article 286 du CGI. ajoutons que l’on va être en IS en indirect sur 1/3 du résultat de la SCI et en IR revenus fonciers sur 2/3 ; absurde… Et votre comptable n’a pas tiqué . Le … La création de SCI est très appréciée des particuliers qui cherchent à acquérir des biens immobiliers à plusieurs. Après de multiples recherches j’ai trouvé votre post sur internet, je suis exactement dans la même situation que vous et à la recherche de conseils : Je suis en cours de création d’une SCI appartenant à : 1/3 à moi-même personne physique, 1/3 à mon épouse personne physique, 1/3 à ma SASU personne morale. Il existe plusieurs types de SCI, les plus connues étant la SCI de gestion/location, la SCI d'attribution et la SCI de construction-vente. Dans un contexte particulièrement favorable pour l’immobilier français, de plus en plus d’investisseurs étrangers souhaitent investir dans l’immobilier en France de telle sorte qu’il se pose la question de savoir si un étranger peut être associé d’une SCI … En effet imaginons que la SCI soit responsable et doive payer, par exemple, des indemnités ; dans ce cas la SASU devra concourir au paiement de ces indemnités et cela pourrait mettre en péril ton activité. Investir en SAS : les conditions. Donc oui, 1/3 1/3 1/3 semble parfait. La Société Civile Immobilière (SCI) est généralement la forme juridique de référence pour investir. Il s’agit d’une société mère ou société consolidante détenant des parts et actions dans une ou plusieurs sociétés dans le but d’en avoir le contrôle. Une Holding peut revêtir toute forme juridique et par conséquent peut être imposée soit à l’IS, soit à l’IR de plein droit ou sur option. A priori rien ne l’empêche (sauf peut être les statuts de la SCI en question)… après je vois pas bien l’intérêt de laisser de la trésorerie dans une SCI si ce n’est anticiper l’achat d’un bien immobilier ou pour faire face à un imprévu dans la gestion d’un bien immobilier (travaux etc…). Contrairement à la SCI, la SAS n’interdit pas d’activités commerciales dans l’immobilier. Une société Civile Immobilière ou une SCI est une société qui a pour objet social d’acquérir, gérer, louer un patrimoine immobilier ou des biens immobiliers. Lorsque l’on vous dit société pour investir dans l’immobilier, vous répondez SCI ! Vous pouvez aussi investir à partir d’une SCI dont le capital est détenu à 100% par votre SAS. Lorsque l’on investit dans l’immobilier, plusieurs choix se présentent afin de réaliser l’acquisition : achat en nom propre lorsque l’on est seul, en indivision lorsque l’on est à plusieurs ou encore via une société. Le risque… existe mais est à relativiser. Merci Sylvain pour votre partage d’expérience. Sans pouvoir donner de conseil car ne matrisant pas tout ton schémas patrimonial et juridique, je pense qu’il vaut mieux choisir l’option des 1% pour la SASU. Pour votre investissement immobilier locatif, vous avez le choix entre différents types de sociétés pour acquérir un bien immobilier et percevoir des revenus locatifs. Bref tout cela mérite une attention et une étude particulière qui dépasse les capacités de ce forum, notamment en terme de confidentialité, et j’espère que tu te fais conseiller. Une SAS peut investir dans l’ immobilier pour différentes raisons : Soit pour y exercer son activité principale : bureaux, boutique, hotel, parking, etc. Une autre solution peut constituer en l’apport des titres de la SASU à une nouvelle société holding qui prendrait les parts dans la SCI. Cependant, pour des raisons de commodité, il est préférable de ne pas avoir un trop grande nombre d’associés dans la SCI ; cela sera notamment déterminant s’il s’agit d’une SCI familiale . du bien la SCI était bien sûr déficitaire et cela lui permettait de baisser considérablement ses impôts. Vous allez pouvoir adapter les statuts d’une SAS presque à l’identique de ceux d’une SCI. Néanmoins, d’autres solutions existent. La SCI peut faciliter la transmission d'un bien et permettre de réaliser celle-ci dans des conditions fiscales avantageuses. La fiscalité de la SPFPL : à quoi s’attendre ? Néanmoins, une SAS ne peut pas opter pour l’IR pour une durée indéfinie, et certaines opérations de construction-vente peuvent dépasser le délai de 5 ans. amène à réfléchir et encore merci de votre temps passé sur le forum. C’est pourquoi, une aide peut être accordée à votre SCI en cas de travaux de rénovation. Cela paraît surprenant mais c’est possible. Une société associée dans une SCI ? Dans une logique patrimoniale pure et dans une optique d’investissement à LT et de rendement, la SCP est la mieux indiquée. Ce qui est rarement le cas dans les SCI. En tant que personne morale dotée de la personnalité juridique, elle permet aussi de gérer un patrimoine immobilier, notamment familial, et d'en assurer la transmission en bénéficiant de certains avantages fiscaux. Il conviendra également de remplir les conditions de l’article 239 Bis du CGI pour exercer l’option. La SCI, société civile immobilière, est souvent décrite comme l’outil de référence lorsque l'on veut investir dans l'immobilier à plusieurs, mais est-ce vrai ? Bien évidemment, le passage à l’IS implique les mêmes contraintes que celles de toutes les sociétés commerciales. La SAS constitue une alternative intéressante à la SCI pour investir dans l’immobilier, mais n’est pas nécessairement créée pour les mêmes raisons. Allez un peu plus loin : 23 questions sur le statut LMNP de loueur en meublé non professionnel Et dans une SCI, l’objet ne peut être qu’immobilier, alors que dans une SARL ou une SAS, on peut « héberger » une autre activité. En terme de répartition, mon banquier m’a suggéré de partir sur une sci détenu a 100% par la SASU La SARL peut elle avoir 80% des parts de la SCI ? Pouvez-vous me contacter afin que de mettre en place un projet d’investissement sain ? D’après vous ce schéma est-il le bon? Oui, pas de SCI pour de l’habitation personnelle sans loyer, c’est purement et simplement de l’abus de biens sociaux. Entreprise Individuelle – Pourquoi ne pas la choisir. En soi, la SCI est simple à créer. Quelles taxe pour les activités saisonnières non salariées ? Bonjour L’exonération fiscale ne portera que sur 1000 euros, il … D'une durée de vie maximale de 99 ans, une SCI ou une SAS doit compter au minimum 2 actionnaires qui peuvent être des personnes physiques ou morales, ayant un lien de parenté ou non. C’est intéressant comme sujet ! Quand ce sont des sociétés, les résultats sont calculés de façon totalement différente. Une SAS peut-elle investir dans un bien immobilier ? La création d’une SCI permet bien souvent d’améliorer la gestion d’un bien immobilier, notamment lorsqu’il doit être rénové. Une personne morale et physique détenant une capacité judiciaire peut devenir associé d’une SAS, peu importe qu’elle soit de droit public ou privé. J'ai envie d'investir mon cash dans une SCI qui va acheter des appartements, SCI que je vais monter "en famille". Selon l’art. Notre équipe se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions ! A mon avis , selon le "parc immobilier " , ce type d achat en peut entrer en compte dans une SCI , vous pouvez par ontre déduire vos frais de véhicule personnel : essence , amortissement km , mais non le reste .Encaisser des loyers ne nécessite pas de véhicule , ni tout le reste . Autre remarque sur « investir dans l’immobilier ». Ainsi, fini la CSG/CRDS et fini l’impôt sur le revenu. Bref, beaucoup de choses qui ne « collent » pas amha…. Ainsi, ce résultat remonte dans le bénéfice fiscal des sociétés associées. Fondatrice de la société d'expertise comptable Easy Compta, elle manie aussi bien les prestations liées au social que l'expertise comptable. Dans tous les autres cas de figure, la SAS est la mieux adaptée puisque des associés peuvent entrer ou sortir avec ou sans ddv, la responsabilité est limitée aux fautes de gestion et le caractère civil n’est pas une contrainte notamment dans le cas … Pourtant, la SCI (société civile immobilière) est loin d’être la seule société pour investir dans l’immobilier. Votre activité professionnelle dans la SAS. Vous voyez que la répartition des parts de la SCI a été faite justement proportionnellement aux apports, ce qui me semble logique… En effet j’avais pensé à mettre la SASU au minimum, soit disons 5 ou 10%, mais cela ne serait pas cohérent m’a dit avec raison ma comptable… Avec grande raison je pense. Le montant prélevé sur les bénéfices effectués dépendra quant à lui de la nature de ces bénéfices : de 0 à 38 120 €, le taux d’imposition est par exemple de 15%, mais il augmente à mesure que les bénéfices se font plus grands. Il s'agit avant tout d'une société civile qui ne peut donc réaliser, à titre principal, d'actes de commerce. Il est très rare qu’une SCI, ou de manière plus générale, un bien soit détenu par une SCI. Investir à plusieurs. L’objectif est de profiter des avantages juridiques, financiers et fiscaux offerts par la Holding énoncés au précèdent point afin d’investir dans l’immobilier via une filiale SCI. Est ce qu’il vaut mieux faire 50-50 en parts entre ma SASU et moi même ? Vous pouvez créer par exemple : une SARL immobilière ; une SAS immobilière. Un message a été déplacé vers un nouveau sujet : SASU et investissement dans des SCI. La société civile immobilière(SCI) n'est pas une structure juridique en tant que telle. Véronique Maurice - Entrepreneuse, Expert Comptable. As-tu fait ton choix ? S’il n’y a qu’un seul associé, on parlera de SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Avez vous des conseils à me donner ? Autrement dit, des particuliers. J’ai actuellement une SASU (activité de conseil) et je souhaiterais investir dans une SCI pour acquérir un bien que je mettrais en location. La Société par Actions Simplifiées (SAS) offre notamment une grande souplesse et certains avantages fiscaux. La raison est qu’aujourd’hui je n’ai pas les fonds en nom propre pour investir dans l’immobilier, par contre via ma SASU j’ai des liquidités et que ma SASU a tout juste 3 mois de création. Ainsi, ce type de SCI est particulièrement adapté aux activités des promoteurs immobiliers.Il est créé pour une durée de 99 ans. L’option doit être notifiée à l’administration fiscale avant la fin du 3ème mois de l’exercice au cours duquel la SCI souhaite passer à l’IS. Comme nous l’avons précédemment dit, la SARL est une société commerciale, la société civile ne peut avoir qu’une activité en prépondérance civile. du coup si c’est oui c’est tout bénef car ça va baisser drastiquement mon IS . La SCI pourra tout de même exercer une activité commerciale si celle-ci est considérée comme access… Grâce aux aménagements de la loi Pinel, un associé peut bénéficier d'une défiscalisation intéressante, s'il s'agit d'un investissement immobilier dans du neuf, à but locatif : 12% de réduction d'impôts pour 6 ans de location consécutive, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Une sarl peut-elle investir dans une sci à ir? Ce type de structures permet à plusieurs personnes d'être propriétaires d'un bien immobilier et d'en assurer ensemble la gestion.