Département de sociologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval ISSN 0034-1282 (imprimé) 1705-6225 (numérique) Découvrir la revue Citer cet article Juby, H., Le Bourdais, C., Marcil-Gratton, N. & Rivest, L.-P. (2005). Familles monoparentales : des chiffres en constante progression. L’affirmation est forte. La sociologie de la famille, en France tout particulièrement, a eu tendance à admettre deux types de paradigme explicatif du fait familial. Dès lors que la filiation est établie à l’égard de l’autre parent, dans l’année de la naissance de l’enfant, l’autorité parentale sera exercée en commun par les deux parents. Ces enfants peuvent aussi être vos beaux-enfants, des enfants que vous avez recueillis, vos petits-enfants ou vos neveux ou nièces. On dit que cest la cellule familiale la plus précaire en fonction des revenus. Abonnez-vous. Actualités de sociologie de la famille Quatre contributions . Ce basculement dans la précarité d’une grande partie des mères isolées s’explique par une sur-représentation de la monoparentalité dans les catégories populaires, peu diplômées, et les populations immigrées. x��]ێǑ�Z��/v����.���C"��a�gL��aD�\��$. C'est ce qui ressort d'une étude de l'Insee menée en 2012 auprès de familles monoparentales d'Ile-de-France. La famille ne se conjugue plus au singulier mais au pluriel; sa forme « traditionnelle », père, mère et enfants, est remplacée par d’autres configurations familiales – monoparentales, homoparentales, recomposées, élargies, nous dit le présentateur en introduction de son émission. Les Familles monoparentales, un quotidien difficile mis en ligne le : 07/11/2014 17:12 Etre une famille monoparentale, c'est élever seul(e) ses enfants. Les enfants de familles monoparentales manifestent statistiquement davantage de difficultés que les autres, sur le plan comportemental ou scolaire. Toujours selon le sociologue, les proportions de familles monoparentales sont extrêmement faibles parmi les migrants du Sahel mais très élevées dans les familles noires venues des autres régions d’Afrique et parmi les Antillais. Pauvreté des familles monoparentales et parcours professionnel des … Les familles monoparentales rassemblent 3,4 millions d’enfants, soit 1,6 enfant en moyenne, la moitié d’entre elles étant composée d’un parent avec un seul enfant. �ۢ22�R|"T!�����)@ lj-��1�a�I>�l]�. Famille monoparentale: Origine : RAMEAU: Domaines : Sciences sociales. La monoparentalité est une situation essentiellement féminine et un marqueur des inégalités homme-femme. Famille monoparentale : l’enfant est élevé par un parent. Menu. L’expression de famille monoparentale apparaît Etre une famille monoparentale ce n’est pas seulement être une maman ou un papa qui vit seul-e avec son/ses enfant(s). Mais il montre dans le même temps à quel point cette analyse nécessite de la précision. Les familles monoparentales : l'accès à la visibilité sociale Pour l'INSEE, une famille monoparentale est une famille composée d'un adulte vivant sans conjoint et … Le sujet a fait l’objet de nombreuses études qui ne concordent pas toutes. S’il est aussi ardu d’analyser l’impact de cette seule variable c’est d’une part parce que la monoparentalité contemporaine est très souvent associée à une autre dimension dont on connaît bien les effets négatifs sur le devenir des enfants : la précarité. Lisolement social est un danger é… Une toute récente étude rapportée par le site santelog confirme que le développement des enfants élevés par des mères seules par choix ne présentent pas de différences sur le plan de leur développement. Famille monoparentale : famille comprenant un parent résidant sans conjoint et un ou plusieurs enfants. type de la famille monoparentale est le suivantune femme de 35 à 49 ans : au chômage de , longue durée, avec des enfants proches de la majorité, sans autre cohabitant 9. Et d’autre part parce qu’il n’est pas aisé de distinguer l’impact sur l’enfant de la monoparentalité seule de celui du traumatisme généré par le conflit parental et la séparation. Les bénévoles du Secours populaire français les accompagnent sur le plan matériel et leur apportent leur écoute. Depuis combien de temps êtes-vous une famille monoparentale ? À défaut de remplir cette condition, une déclaration conjointe du père et de la mère au greffe du tribunal de grande instance ou une décision du juge aux affaires familiales peut également organiser l’exercice conjoint de l’autorité parentale. Pourtant, dans certaines sociétés, particulièrement aux Pays-Bas, ce statut d’emploi offre des Dans une publication de juin 2015, la DREES, note : « Alors qu’en 1990, la monoparentalité était peu différenciée (autour de 9 %) selon le niveau de diplôme, elle varie désormais du simple au double selon le niveau de diplôme atteint par la mère: de 11 % pour les mères diplômées du supérieur à 24 % pour celles qui n’ont pas de diplôme ou le brevet des collèges. Oui, les études internationales montrent un taux plus élevé d’échec scolaire, de troubles du comportement, de grossesses adolescentes, chez les enfants élevés par une mère seule. Sources statistiques et indicateurs. Tous les rapports récents, en France comme chez nos voisins, soulignent que la monoparentalité va de paire avec la précarité. Le plus souvent, il s’agit d’enfants de moins de 18 ans, mais certaines données prennent en compte les enfants jusqu’à leurs 25 ans. Le terme « familles monoparentales », inventé dans les années 60 par les anglo-saxons, est relayé en France dans les années 70 en tant qu'objet de recherche dans les domaines de la psychologie et de la sociologie. Monoparentalité en … L'Insee appelle famille monoparentale une famille qui comprend un parent isolé avec un ou plusieurs enfants célibataires (n'ayant pas d'enfants). L'étude souligne d'ailleurs que les parents d'enfants isolés connaissent plus souvent le chômage. Il n’est en revanche pas possible de nier que la monoparentalité couplée à la précarité, constitue bien un facteur de vulnérabilité pour une femme et son enfant. Famille monoparentale Origine : RAMEAU Domaines : Sciences sociales. Mais il … Une famille monoparentale est constituée d’un parent qui vit sans conjoint avec ses enfants dans un même logement. L’étude porte ici uniquement sur les familles monoparentales comprenant au moins un enfant de moins de 25 ans, comme c’était l’usage dans l’exploitation des recensements jusqu’en 1982. Selon l’INSEE et l’INED « une famille recomposée comprend un couple d’adulte mariés ou non ayant au moins un enfant né d’une union précédente d’un des conjoints. « Nous sommes les héritiers de représentations stéréotypées, il faut lutter contre la persistance de ces stéréotypes». Mais est-elle juste ? La monoparentalité est le fait pour un enfant de ne vivre au quotidien qu'avec l'un de ses deux parents, et ce pour quelle que raison que ce soit : choisie ou subie, à la suite d'un divorce, d'une séparation, de la non connaissance ou du décès d’un des conjoints. Une famille monoparentale comprend un parent isolé et un ou plusieurs enfants célibataires (n'ayant pas d'enfant). Difficultés réelles mais potentiellement attribuables à d’autres causes (qui nécessitent bien, elles, d’être clairement identifiées). Les familles monoparentales sont confrontées à de nombreux problèmes qui, soit isolément soit de manière combinée, peuvent également se poser aux autres membres de la société eux aussi économiquement vulnérables. Une situation, choisie ou subie, qui a des conséquences financières et professionnelles, et un impact sur l’éducation des enfants. Rédigé par : Olivier Vilain ; Mis à jour le : 02/10/2018. C’est à dire ces femmes qui, la quarantaine approchant (ou dépassée), décident de faire un enfant « toute seule ». Quel est votre sentiment par rapport à … De 1950 à 1980 la sociologie de la famille va se constituer comme une spécialité de la sociologie. Le rapport retient que cette moyenne est due à quelques services subsidiés, qui accueillent plus de familles monoparentales et une majorité d’autres qui n’en accueillent presque pas. Contact. Ils s’intéressent au rôle social, éducatif et affectif et à côté de ces travaux, les anthropologues vont s’intéresser à la parenté et à ses structures. Selon une estimation de l’Ined, entre un quart et un tiers des femmes connaissent au moins une fois une situation de monoparentalité au cours de le leur vie 2. Définitions. Le mot « famille » recouvre aujourd’hui des réalités très différentes : traditionnelle, monoparentale, homoparentale, élargie, recomposée. Les parents solos réussissent à mener de front ce que beaucoup de parents partagent à deux. Avis de parution. Pou décide de l’existence d . Mais les sociologues vont principalement s’intéresser à la famille au sens restreint du couple et des enfants. Puis, récemment, les chercheurs se sont Puis, récemment, les chercheurs se sont intéressés aux enfants nés dans des familles lesbiennes planifiées 1 , ue l’on a compaé s aux enfants vivant dans (a� Y�l����`� y��w��1����s����V»(Ὦ��Fч@�2q�j 2��_t�3ŴR;?�ULL�@�D;�x�n}�B3}늉u@"TJ�Kg���Z�>�2D�E�Z�Y�@m����sG�����fjY�DT?�ϾH 8}:�깶�=Wg���s��#�� ]�I|=ȧ9\���Ծ�D�0�_���c�v������q.�ݐ��a�}��;}y�?H�Ͻ����O`�����1}��|�ki��|Y���Hg��{��=��b����|xo0��)�����\D�E M����O�WHs��4L�N���c���sM���,���y�?��qS�e�����5e��yg�1&N. Ces enfants peuvent aussi être vos beaux-enfants, des enfants que vous avez recueillis, vos petits-enfants ou vos neveux ou nièces. La notion de famille monoparentale est une construction sociale. Néanmoins ces compétences et ces capacités ne sont pas toujours reconnues. Tous les rapports récents, en France comme chez nos voisins, soulignent que la monoparentalité va de paire avec la précarité. D’après la définition retenue par la plupart des études, on parle de famille monoparentale dès lors qu’un parent élève seul son ou ses enfants. Allocations Familiales n° 10 - 2000 2 AVANT-PROPOS Ce dixième dossier d’étude contient quatre contributions récentes, que nous avons jugées notables, de sociologie de la famille. Une famille monoparentale comprend un parent isolé et un ou plusieurs enfants célibataires. �o�a���G�/Y��Ȫ����u��p@ QU��q2"�����Z�����:�O�����B�ӿ�-? « Les enfants ne sont ni mieux ni moins bien élevés, il n’y a pas plus de carences d’éducation », assure-t-elle. 400.000 familles monoparentales supplémentaires en douze ans. <> 1. Les familles monoparentales sont très vulnérables, comme l’a rappelé le « plan pauvreté » présenté mi-septembre par le gouvernement. 12 résultats pour Livres: Sciences humaines: Sociologie: "Famille monoparentale" Passer aux principaux résultats de recherche Amazon Prime. Résultant le plus souvent de la dissolution du couple, cette situation n’est pas sans conséquence sur le développement de l’enfant et plus particulièrement sur son parcours scolaire. Nous contacter. C’est en tous cas ce qu’a souligné en décembre 2012, le Bureau des Etudes statistiques sur les élèves, au sein de l’Education Nationale. de famille à part entière, la famille monoparentale “ réussit son intég ration dans des représentations de la famille désormais diversif iées ” (Martin-Papineau, 2001). Au total, ce ne sont pas moins de trois millions d’enfants de moins de 25 ans qui sont élevés soit par leur père, soit par leur mère. Les enfants qui vivent avec leurs deux parents et des demi Famille uniparentale ... Cl : à La sociologie de la famille oscille entre deux modèles : le nucléaire et les autres qu’on appelle « variant ». Les différences sont majeures. Je suis directrice de recherche émérite au CNRS (laboratoire CRESPPA-CSU) et je travaille en sociologie de la famille, du travail, de l’éducation et de la sexualité avec une approche en termes de rapports sociaux de sexe, ou Pour Hugues Lagrange, il est impossible de généraliser et de « penser les dérives des adolescents comme une conséquence de l’augmentation de la monoparentalité ». 5 compte de la diversité des formes de vie familiale, ainsi que des implications du divorce et des progrès médicaux dans le monde moderne »16. En raison de ces données socio-économiques (notamment le faible niveau de diplôme de la mère), il semble logique que les enfants de familles monoparentales présentent une moindre réussite à l’école. Une famille sur cinq est aujourd’hui monoparentale en France. Le premier enseignement est que les parcours des hommes et leur situation familiale restent très différents de ceux des femmes. Famille monoparentale [Vidéo] Séparation et monoparentalité : un contexte de précarisation matérielle et relationnelle, de désinsertion sociale Un entretien avec Gérard Neyrand (03:06), docteur en sociologie, dans le contexte Covid-19. Au contraire. Elles ne sont pas, par essence, moins à mêmes que les couples à élever correctement un enfant (il est important de le noter au moment où l’accès de la PMa aux femmes seules est de nouveau évoqué). Achat en ligne pour Livres dans un vaste choix de Ouvrages de référence, Sociologie du travail, Sociologie politique, Sociologie religieuse, Sociologie urbaine et plus à prix bas tous les jours. La famille homoparentale, en tant que nouvelle forme familiale, constitue un objet nouveau et étrange, qui apparaît sur la scène sociale, et pour lequel la question se pose de savoir comment il va être domestiqué (Moscovici, 1976). familiales pour famille monoparentale sont remplies. La dimension morale n’est pas son propos, ce qui l’intéresse, c’est le développement de l’enfant. Et de citer également une étude de la banque mondiale concernant 7 pays d’Afrique selon laquelle les enfants ont des taux de scolarité et d’achèvement plus élevés dans des ménages dirigés par les femmes. Famille monoparentale et vie professionnelle haut Les parents qui élèvent seuls leurs enfants peuvent rencontrer des difficultés pour trouver un emploi. Grâce au réseau « Parents solo et compagnie », la Ministre Laurence Rossignol entend s’attaquer, notamment, à la stigmatisation dont les familles monoparentales sont l’objet, à cette « présomption de plus grandes difficultés éducatives ». La monoparentalité est le fait pour un enfant de ne vivre au quotidien qu'avec l'un de ses deux parents, et ce pour quelle que raison que ce soit : choisie ou subie, à la suite d'un divorce, d'une séparation, de la non connaissance ou du décès d’un des conjoints.. Pour approfondir Article connexe. Familles monoparentales : 80% des femmes fières d'élever seules leurs enfants. En France, on estime à 200.000 le nombre d'enfants élevés dans une famille homoparentale. Le risque de la paupérisation préexiste souvent à la séparation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques anonymes de visites, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux (, une analyse détaillée des phénomènes de monoparentalité, Une toute récente étude rapportée par le site santelog. Mais comme ces configurations familiales sont très connotées socialement (la résidence alternée est adoptée par les catégories aisées), il existe un biais d’analyse qui ne permet pas d’incriminer la monoparentalité. 2 Par « famille monoparentale » on entend une famille constituée d’un parent (dit “parent isolé”), qui vit seul avec son (ou ses) enfant (s) toujours à charge. Zoom sur ces familles nouvelle génération. Les familles monoparentales et l’école : un plus grand risque d’échec au collège ? Il écrit : « la monoparentalité est plus préjudiciable aux enfants d’origine européenne, maghrébine, noire non sahélienne et antillaise, avec de fortes modulations selon le type de quartier. Comment font-ils ? Dernière mise à jour le : 14/05/2020. Afin de vérifier la pertinence d’un tel projet, la décision est prise de mener une étude[2] de faisab… Ainsi, seuls 15% des familles monoparentales ont un homme à leur tête et ce taux n'augmente que faiblement (13% en 1999). Sociologie Autres formes du thème : Famiglie monogenitoriali (italien) Famille à parent unique Familles à parent unique Familles monoparentales Susan Golombock explique que ces femmes sont extrêmement mal jugées à l’aune de ce que l’on croit savoir sur la monoparentalité et de ses conséquences supposées désastreuses pour les enfants. Cette définition exclut donc à la fois les couples mariés et les couples vivant en union libre. Il s’appuie notamment sur les résultats du brevet des collèges. Or le niveau de diplôme est lié au niveau de salaire : 24 % seulement des enfants de familles monoparentales vivent avec un parent cadre, contre 48 % pour les autres. Etre une famille monoparentale ce n’est pas seulement être une maman ou un papa qui vit seul-e avec son/ses enfant(s). Après une séparation, ce sont principalement les enfants de milieu modeste qui sont privés de l’un de leurs deux parents, et en général du père. Les enfants des familles monoparentales se portent très bien, merci IDÉE REÇUE- Grandir sans père au quotidien n’affecterait pas le bien-être des plus jeunes. Ce basculement dans la précarité d’une grande partie des mères isolées s’explique par une sur-représentation de la monoparentalité da… Car elle peut sembler a priori contre-intuitive. Depuis quarante ans, le nombre de familles monoparentales n’a cessé d’augmenter. Ainsi, près d’un quart des élèves vivant avec leurs deux parents ont plus de 200 livres chez eux, ce qui n’est le cas que d’un dixième des enfants vivant en famille monoparentale ». Les mamans solos peuvent donc être rassurées. Dans cette On le voit bien, la monoparentalité seule, expurgée du contexte économique, social et culturel, et dissociée des effets de la séparation en elle-même, ne peut être tenue pour responsable, de façon absolue et définitive, des difficultés plus fréquentes des enfants qui vivent avec un seul parent. Les familles monoparentales d'Ile-de-France résident davantage dans les zones urbaines. Toujours selon cette étude, même lorsqu’on a lissé les facteurs économiques et sociaux, l’écart semble se creuser entre les enfants au collège : « À niveau de vie, activité professionnelle de la mère et niveau scolaire comparables, un enfant de famille monoparentale a une probabilité moins forte de recevoir de l’aide régulière dans son travail scolaire à la maison ou d’avoir des conversations fréquentes sur sa scolarité avec ses parents qu’un enfant vivant avec ses deux parents. 10 Les notions de « famille monoparentale » et de « monoparentalité » sont elles-mêmes issues d’une construction historique qu’il convient ici de rappeler. 3. Mais la recherche souligne aussi que ces difficultés sont largement associées aux conflits parentaux, aux problèmes économiques, à la dépression maternelle et au manque de soutien social. Une famille monoparentale est constituée d’un parent qui vit sans conjoint avec ses enfants dans un même logement. Or, assure la chercheuse, ce n’est pas la monoparentalité qui a un impact négatif. La famille, même au moment où elle prend les formes les plus variées, demeure la creuset de l'évolution des populations. Elle permet de désigner une catégorie statistique, d’adapter le droit et les institutions, et d’assurer la protection des personnes par le biais des politiques des Etats. Famille monoparentale : Maman solo ou papa solo, ils jonglent entre gestion du quotidien, éducation et leur propre vie sentimentale pour assurer l'épanouissement de leurs enfants... et … Famille monoparentale : Maman solo ou papa solo, ils jonglent entre gestion du quotidien, éducation et leur propre vie sentimentale pour assurer l'épanouissement de leurs enfants... et le leur. Hugues Lagrange parvient en tous cas à une conclusion sensiblement différente en ce qui concerne les populations immigrées. %�쏢 Elles seraient donc plus vulnérables sans que cela ait un impact sur l’éducation et le développement des enfants… C’est là que le sujet se révèle passionnant et que la Ministre n’a pas vraiment tort (mais pas totalement raison non plus). monoparentale (Tasker, 2005; Bos, van Balen et van den Boom, 2005). }�������� Dans les faits, ce focus concerne tous ceux et celles qui, à un moment de leur vie, se retrouvent en situation d’assumer seul(e)(s) de manière permanente, principale, égalitaire ou occasionnelle, l’hébergement et l’éducation d’un ou plusieurs enfant(s). En France, le terme « monoparental » est importé par des sociologues féministes dix ans plus tard essentiellement en ce qui concernait les foyers avec une mère divorcée ou veuve. Les ressources personnelles et le recours à l’organisation collective constituent leurs principaux leviers d’actions. Au Québec, plus du quart des familles sont monoparentales dont 80% sont dirigées par des femmes. 5 0 obj Plus précisément, ce sont 17,5% des familles monoparentales d'Ile-de-France qui habitent à Paris contre 14% des couples avec enfants. La « monoparentalité » n'est pas une production récente, elle est issue des changements sociaux et des luttes féministes des années 70. « Le niveau de diplôme, la situation professionnelle du père et son revenu jouent de concert sur la probabilité pour un enfant de ne pas voir son père, expliquait une étude de l’INED de 2012. « En relation avec le plus faible niveau de diplômes et de ressources de leur parent, les enfants de familles monoparentales évoluent souvent dans un environnement familial qui offre moins de ressources culturelles que celui des autres élèves. En effet, il apparaît que les femmes sont à la tête de famille monoparentale plus de huit fois sur dix. » Un rapport du Sénat de 2006 pointait que les mères seules constituaient 30% des familles en zones sensibles (contre 17% pour la moyenne nationale). Si l’accent est mis depuis plusieurs années sur les mamans solos, notamment via des prestations particulières, c’est bien parce que les pouvoirs publics et les acteurs de terrain considèrent qu’elles sont plus vulnérables et qu’elles ont besoin d’aide. Concernant les familles immigrées, le sociologue Hugues Lagrange propose une analyse détaillée des phénomènes de monoparentalité. j�U�����\YW9����J��WGO������κ�/r������Q�����f>�u�a�f�����f�����׹�;l�_����ү�u׺�[NW"u��'l�j���hM;\cUeU9�o~���F�Z�+���l}�U�j��'T%�lz�+i*a�'����7�0�'����B�ʕ��b�� ��P��Nʶn"���'��%���^��5�T�i����EK-=89���8�r�х��f�����#c�_iѼpF(�xM��Ӣu�#�u;-�i�)���#shde���9����4�r�}��f�O6�XigCX�Q���k?N|g�P~��MZV!�[?�8��uѫX����� ��z��"�P�N��:nu����p������ܖ��E�|�$�q�S��f�*�`y)q�p� Les migrants d’origine Algérienne ont un taux de monoparentalité nettement plus élevé que les Marocains. Statistiques. Dans le livre qu’elle a publié en 2015 et qui passe au crible la littérature scientifique internationale sur la famille, Susan Golombock, une spécialiste mondialement reconnue, consacre quelques pages aux mères célibataires par choix. » Il isole deux groupes pour lesquels la monoparentalité n’a aucune incidence sur le risque « d’inconduites »: les familles du Sahel et la Turquie. Dès lors, toutes les décisi… Questionnaire familles monoparentales : étudiantes sociologie Nous sommes deux élèves de l'école de culture général à Genève et nous aurions besoin de votre aide pour réaliser un travail de sociologie. Définition. Plusieurs études scientifiques soulignent que cela n'a pas d'impact sur leur développement. Le bien-être des familles monoparentales dépend des arrangements institutionnels des régimes qui assurent des ressources à travers les trois piliers que sont l’État, le marché et la famille. Une famille monoparentale comprend un parent isolé et un ou plusieurs enfants célibataires (n'ayant pas d'enfant). Le socioloque estime en revanche que la monoparentalité, croisée avec l’origine ethnique, a un impact sur la prévalence de la délinquance. Celle-ci est d’autant plus élevée que le père est peu diplômé ou occupe une position professionnelle peu stable (contrat à durée déterminée, chômage, invalidité) ». Dans son livre (très controversé et pourtant passionnant) « le déni des cultures », il pointe que la monoparentalité a peu d’impact, en France, sur la scolarité des enfants élevés par une mère seule d’origine étrangère. Famille monoparentale : quelle aide ? Définitions, méthodes et qualité . Famille monoparentale. Moyenne des commentaires client. L’étude porte ici uniquement sur les familles monoparentales comprenant au moins un enfant de moins de 25 ans, comme c’était l’usage dans l’exploitation des recensements jusqu’en 1982. Dans 85 % des cas, il s'agit d'une mère et de ses enfants. De grandes têtes de réseaux associatives[1] (dont l’UNAF) répondent à la sollicitation de la Ministre. En 2015, le Ministère des Familles propose de mettre en place un réseau d’appui de proximité pouvant toucher l’ensemble des parents solos, privilégiant les logiques d’entraide et de solidarité pour répondre aux besoins de répit. Elle est ainsi assez fréquente parmi les migrants originaires des pays du nord et du sud de l’Europe ­ Espagne, Italie, Grèce (35 %) ­ à l’exception des Portugais, mais plus rare parmi les Marocains et Tunisiens, les Turcs et les Asiatiques (8 à 14 %). stream La famille monoparentale est un ménage qui comprend au moins une famille de recensement, c'est-à-dire un parent seul avec plusieurs fils ou filles jamais mariés ; lorsque l’on prend en compte la famille économique, la famille Quelle est la ou les raison(s) pour lesquelles vous êtes une famille monoparentale ? Famille recomposée : famille comprenant un « couple au sein d’un ménage », mariés ou non, et au moins un enfant né d'une union précédente de l'un des conjoints. Alors que les couples avec enfants habitent plutôt en grande couronne, ce sont six familles monoparentales sur dix qui résident à Paris ou en petite couronne. En démographie historique, par ailleurs, c'est en reconstituant les familles que l'on a été en mesure de bien La plupart du temps, ils montrent que la séparation induit une considérable perte de revenus pour les femmes qui connaissent alors de fortes difficultés économiques. Pour accompagner les parents seuls, il existe une série d'aides financières. Si les familles monoparentales risquent de passer en moyenne 21 mois en pauvreté et 5,9 mois en pauvreté aiguë durant les six années observées, les familles biparentales ne risquent de passer que 6,4 mois en pauvreté et 1,4 mois en pauvreté aiguë. C’est pourquoi le thérapeute Jean-François Le Goff plaide notamment pour qu’on cesse de voir les parents solos comme des familles « incomplètes » ou amputées. Mais il est aujourd’hui très difficile de prouver que c’est la monoparentalité en tant que telle qui constitue un facteur de risque pour un enfant. Il écrit même : « Les situations de monoparentalité dans les familles du Sahel traduisent au contraire la pugnacité des femmes. La famille monoparentale désigne des familles à « parents uniques », divorcés ou séparés, veufs ou veuves, personne qui adopte seul(e) un enfant sans un autre parent. Les quelques études menées sur des mères seules par choix (plus éduquées, insérées socialement et économiquement) n’ont pas permis de mettre en exergue des différences dans le développement psychologique, affectif et cognitif des enfants. Cette étude montre que les enfants de familles monoparentales réussissent moins que les enfants dont la famille est recomposée et beaucoup moins que les enfants vivant en résidence alternée. Définition et statistiques. D’autres que lui s’exaspèrent aussi de faux débats sur l’autorité qui ne pourrait être incarnée par une mère seule. Constater le réel n’empêche pas d’agir dessus. Dossier d'études. Cependant, les chefs de famille monoparentale qui occupent des emplois à temps partiel sont largement plus exposés à la pauvreté. En une seule génération, l’image du foyer familial a … Le plus souvent, il s’agit d’enfants de moins de 18 ans, mais dans certaines études, on considère les enfants jusqu’à 25 ans. %PDF-1.4 Le sociologue Julien Damon, professeur associé à Sciences-Po (1), détaille les mécanismes qui mènent les familles monoparentales à la pauvreté et les mesures qui permettraient d’en sortir. Il a aussi une chance plus faible d’être inscrit dans une bibliothèque.» Mais l’étude ne permet pas de trancher l’autre question lancinante rattachée à cette problématique : comment être certain que c’est bien la monoparentalité qui altère les chances de réussite scolaire ou l’implication parentale et non les conséquences d’une séparation souvent violente et traumatisante ? Définitions. ». La sociologie de la monoparentalité montre certes que perdurent les situations qui ont marqué les représentations de la catégorie à son origine, celles des jeunes femmes sans qualification et/ou au chômage, effectivement isolées et plutôt d’origine populaire. Qui est considéré comme famille monoparentale ? L'allocation de soutien familial (Asf) est une prestation spécifique versée sous conditions au parent qui élève seul un enfant. Si le couple de parents mariés demeure "la forme largement majoritaire des familles" comptant au moins un enfant mineur, les familles monoparentales ne cessent de gagner du terrain. En moyenne, ces structures accueillent 7,5% de familles monoparentales, tandis qu’un quart des enfants de cette catégorie d’âge grandit dans une famille monoparentale. Une conclusion semble néanmoins émerger de la littérature scientifique: ce n’est pas la monoparentalité en tant que telle qui est facteur de risque pour un enfant mais le fait qu’elle est associée à davantage de précarité et concerne principalement les milieux modestes. Au sens commun, elles concernent un parent isolé qui vit avec un ou des enfants. La famille monoparentale et ses mutations I. Les fonctions parentales envers l'enfant Tout d'abord, le rôle primaire et fondamental des parents envers l'enfant est de lui fournir la sécurité affective interne nécessaire à la construction de sa propre vie ; ainsi qu'une atmosphère sécurisante, protectrice et ferme dans son éducation. L’un attribue aux institutions sociales, à l’État particulièrement, un rôle dirimant. L’allocation de soutien familial. Santé femme, Fertilité, Grossesse, Naissance, Premiers mois, Modes d'accueil, Pédiatrie, Développement de l'enfant, Suivre les politiques familiales, Concilier, Faire famille, Actualités et procès, Débats et réformes, Expérimentations.